Ico Cours de botanique pour les indiens!
Ico Liste des Sauvages par noms
Ico Retrouver une Sauvage par l'image
Ico Vagabondes des chemins & terrains vagues
Ico Desperados des prairies & jardins
Ico Sauvages des haies & forêts
Ico Fugitives des murailles
Ico Pirates des bords d'eau
Ico Grand banditisme
Ico Le laboratoire du Shérif

Millepertuis perforé, le psychologue

Date 04/09/2015
Ico Desperados des prairies & jardins
Ico Vagabondes des chemins & terrains vagues
Comms 0 commentaire

Hypericum perforatum, Millepertuis perforé, Sauvages du Poitou


Hypericum perforatum (Millepertuis perforé ou Milleperdu en poitevin-saintongeais) appartient aux Hypericaceae, un clan qui porte son nom. Sa désignation commune, Millepertuis, vient du vieux français et signifie «mille trous»: ses feuilles donnent l'impression d'être criblées d'une multitudes de trous minuscules. En réalité la Sauvage n'est pas perforée, mais recouverte de petites poches transparentes emplies d'une huile essentielle aux nombreuses vertus...

- Tes chaussettes, elles sont trouées.
- Ah! Mais celles-ci ce sont celles de la nuit, les pieds aiment bien respirer la nuit.
- Alors pourquoi n’en changes-tu pas le jour?
- Parce que celles du jour sont pleines de trous.
(Million Dollar Baby, Clint Eastwood)

Hypericum perforatum, Millepertuis perforé, Poitiers Chilvert

Feuilles du Millepertuis perforé: opposées, sessiles, ovales, oblongues ou linéaires.


Hypericum perforatum est une vivace qui affectionne les zone bien drainées et bien exposées, les prairies ou les lisières clairsemées. Ses stolons assurent sa reproduction végétative, pendant qu'elle se resème généreusement chaque année. Au jardin, elle peut rapidement prendre de la place (à l'image de la Menthe ou de la Mélisse), même si ses qualités peuvent compenser ses débordements.


Notons qu'à la suite de son introduction de l'autre côté du globe, Hypericum perforatum est devenue en Australie une envahisseuse problématique (au port bien plus imposant que sous nos latitudes). De même en Amérique du Nord, où l'introduction récente de deux Chrysomèles (Chrysolina hyperici et Chrysolina quadrigemina), prédatrices naturelles de la Sauvage, semble toutefois freiner sa prolifération.


Chrysolina geminata sur Hypericum perforatum, Biard aérodrome

Une des nombreuses Chrysomèles (ici Chrysolina geminata, à la carapace criblée de mille trous, à l'image de notre Millepertuis perforé) qui boulotte la Sauvage jusqu'à la tige!


Les panicules de fleurs apparaissent entre juin et septembre, avec un pic de floraison autour du 24 juin (d'où le surnom d'Herbe de la Saint Jean). Chaque fleur éclose se pare d'une couleur rousse en fanant, dès le lendemain. Notez les pétales jaune — à la symétrie imparfaite — bordés de points noirs: ces coquetteries, ainsi que les deux lignes saillantes présentes sur la tige (il faut réunir les deux critères), vous permettront de différencier Hypericum perforatum des autres Hypericum (qui sont nombreux et n'ont malheureusement pas les même vertus).


Hypericum perforatum, Millepertuis perforé, Poitiers Chilvert

Fleurs du Millepertuis perforé: 5 pétales à la symétrie imparfaite, denticulés d'un seul côté, ponctués de noir, 30 à 60 étamines soudées entre elles par leur base entourent 3 carpelles soudés entre eux (les 3 styles divergent franchement).


Hypericum tetrapterum, Millepertuis à quatre ailes, Poitiers bords de Clain

Le Millepertuis à quatre ailes (Hypericum tetrapterum), un habitué des milieux humides en été qui se distingue de par les quatre angles ailés qui longent sa tige (en arrière plan).


On pensait jadis Hypericum perforatum capable de faire fuir les esprits maléfiques qui viennent parfois tourmenter les hommes... Certains la nommaient la Chasse diable! Dans une version contemporaine (mais c'est sans doute la même histoire), la Sauvage est devenue une médication contre les états dépressifs.

Hypericum perforatum, Sauvages du Poitou

Les études cliniques reconnaissent aujourd'hui l'efficacité d'Hypericum perforatum comme anti-dépresseur (pas tant à cause d'une molécule isolée de la plante, mais à cause de l'interaction de l'ensemble des principes actifs qu'elle contient); comme tout médicament, il convient de considérer cas par cas son dosage, ses interactions avec d'éventuels autres traitements (surtout avec d'autres antidépresseurs) et ses effets secondaires (voir lien en bas d'article). Il existe bien des manières de préparer le remède, mais une simple infusion des sommités fleuries (fleurs et jeunes feuilles supérieures), fraîches ou séchées, est tout à fait envisageable (notez que la tisane est assez astringente, c'est à dire asséchante).


Hypericum perforatum, Millepertuis perforé, Poitiers Chilvert

Panicules de fleurs du Millepertuis perforé, Poitiers quartier Chilvert


Il existe une autre utilisation ancestrale de la Sauvage: la lotion rougeâtre qu'on obtient en laissant macérer les fleurs dans de l'huile d'olive (remplir une bouteille de sommités fleuries fraîches, couvrir entièrement avec l'huile) pendant 30 jours en plein soleil (filtrer avant usage) se révèle antiseptique et cicatrisante sur les plaies. Elle calmerait également les coups de soleil. En massage, elle soulage les douleurs musculaires, articulaires ou rhumatismales. Attention cependant à ne pas s'exposer au soleil après une application de ce macérat: il y a risque d'hypersensibilisation (de même lors de la cueillette, prudence!).

 Waooowww ! On dirait de la magie !
(Harry Potter et la chambre des secrets,  J.K. Rowling)

Hypericum perforatum, Millepertuis perforé, Poitiers Chilvert

Jeune pousse de Millepertuis perforé, Poitiers quartier Chilvert


Pour aller plus loin:

- Hypericum perforatum sur Tela-botanica

- Hypericum perforatum: identification assistée par ordinateur

- Hypericum tetrapterum sur Tela-botanica

- Hypercium tetrapterum: identification assistée par ordinateur

- Considérations chimique pour une utilisation du Millepertuis perforé sur Phytomania

- Identification des Chrysomèles sur le site Les insectes


Hypericum perforatum, Millepertuis perforé, Poitiers bords de Boivre

Millepertuis perforé, Poitiers bords de Boivre



Vous avez aimé ce billet ?

 

Vous aimerez peut être...
> Cours de botanique pour les indiens
> Romarin officinal: on dirait le Sud...
> Lierre terrestre, la plante médecine
> Herbe-à-Robert, la diabolique
> Calament glanduleux, le faussaire
 

Mot-clefs de ce billet...
Hypericaceae médicinale

Commentaires


Aucun commentaire...


Ajouter un commentaire


La validation des commentaires se fait manuellement par l'administrateur du blog. La publication de votre commentaire se fera donc une fois que l'administrateur du blog l'aura accepté. Toutefois, si votre commentaire ne respecte pas les conditions d'utilisation ou s'il est considéré comme spam, il sera supprimé sans être publié.

Auteur
Email
 
(facultatif et caché)
Site web
 
(facultatif)
Message

Ico Valider


Infos blog

Sauvages du Poitou

Promo

Écoutez Sauvages du Poitou à la radio!

Blog membre du Café des sciences



MP  Mighty Productions
> Blogs
> Sauvages du Poitou
> Desperados des prairies & jardins
> Millepertuis perforé, le psychologue
 
RSS       Mentions légales       Comms  Haut de la page  
◄ ►