Ico Cours de botanique joyeuse!
Ico Liste des Sauvages par noms
Ico Retrouver une Sauvage par l'image
Ico Villes, chemins & terrains vagues
Ico Prairies
Ico Haies & forêts
Ico Murs et rocailles
Ico Zone humide
Ico Grand banditisme (invasives)
Ico Bestioles
Ico Rencontres et billets d'humeur

Pavot de Californie, l'hypnotiseur

Date 11/07/2015
Ico Villes, chemins & terrains vagues
Comms 2 commentaires

Eschscholzia californica, Pavot de Californie, Poitiers L'îlot Tison

Pavot de Californie, Poitiers L'îlot Tison


Eschscholzia californica (Pavot de Californie) appartient à la famille Papaveraceae (Pavots, Coquelicots...). C'est une Sauvage particulière: elle n'est pas native des prairies et des forêts du Poitou. C'est une étrangère introduite volontairement — et récemment — par l'homme, à des fins purement ornementales. Mais sa faculté à se resemer spontanément (c'est une annuelle) et sa rusticité font qu'elle a vite franchi les limites décoratives où elle était cantonnée pour retrouver la rue et la liberté.


Eschscholzia californica, Pavot de Californie, Poitiers Chilvert

Jeunes feuilles du Pavot de Californiepennées, profondément découpées en segments linéaires.

Eschscholzia californica, Sauvages du Poitou

Son nom à coucher dehors, elle le doit à Adelbert von Chamisso, poète allemand, qui voulait rendre hommage à son ami scientifique Johann Friedrich von Eschscholtz. Les compères partagèrent quelques aventures botaniques autour du monde au début du 19ème siècle.


Eschscholzia californica, Pavot de Californie, Poitiers L'îlot Tison

Fleur du Pavot de Californie: 2 sépales (ceux ci tombent lors de la floraison), 4 pétales soyeux, une armée d'étamines!

- Mimisiku c’est pas un nom ça !

- Et Roch Voisine tu crois que c’est un nom ?!

(Un indien dans la ville, Hervé Palud)

Sur son continent nord américain d'origine Eschscholzia californica est une véritable Sauvage, une autochtone, une Indienne!


Elle se montre parfois envahissante sur les plaines canadiennes et californiennes — où elle est emblème d'état —, dans les déserts chiliens, ou plus proche de nous, dans le sud-ouest de la France.


Eschscholzia californica, Pavot de Californie, Nouaillé-Maupertuis (86)

Pavot Californien: un petit bout de Californie sur les déserts des parkings français.


Il faut dire qu'Eschscholzia californica se contente de trois fois rien... Non gélive (ses graines seules craignent le gel), elle se satisfait d'une terre pauvre en eau, pourvue qu'elle soit légère et ensoleillée; sa grosse racine pivotante lui permet d'aller chercher en profondeur les ressources dont elle a besoin. Sur les terres du Poitou riches en eau, Eschscholzia californica trouve plus que le nécessaire pour subsister; elle se gave, grossit et s'alourdit parfois exagérément, au point de ne plus parvenir à tenir debout. Ne plus tenir debout: quoi de plus normal pour une Sauvage aux talents d'hypnotiseuse?

- Qu’est ce qu’on prend pour se réveiller quand on rêve qu’on ne dort pas ?
- Je sais pas...
- Un somnifère monsieur le commissaire.
(Fantômas contre Scotland Yard, André Hunebelle)

Les Amérindiens utilisaient traditionnellement Eschscholzia californica pour traiter maux de tête, maux de dents ou pour aider leurs enfants à s'endormir. On sait aujourd’hui que les parties aériennes fleuries de la plante en infusion (mieux vaut éviter les racines qui contiennent une dose non négligeable de Sanguinarine, toxique) ont des vertus anxiolytiques et sédatives. Eschscholzia californica peut aider ceux qui rencontre des problèmes d'endormissement ou d'insomnies (voir liens ci-dessous pour précautions et détails complets).

Tisane «bonne nuit» du shérif:

- Laisser infuser pendant une dizaine de minutes une grosse cuillère à soupe de parties aériennes d'Eschscholzia californica séchées dans 1/4 d'eau bouillante. Tilleul, mélisse, camomille ou verveine peuvent être associés pour parfumer le goût qui n'est pas désagréable, mais pas extraordinaire non plus!

Pavot de Californie, la tisane bonne nuit du shérif!

Note : pour la conservation de vos plantes séchées, préférez les sacs

en papier, ou percez  quelques trous sur le couvercle de vos bocaux.


Pour aller plus loin:

- Eschscholzia californica sur Tela-botanica

- Étude chimique pour une utilisation de la plante sur Phytomania



Vous avez aimé ce billet ?

 

Vous aimerez peut être...
> Corydale jaunâtre, la pélerine
> Grande Chélidoine, la dermatologue
> Nous voulons des Coquelicots!
> Romarin officinal: on dirait le Sud...
> Calament glanduleux, le faussaire
 

Mot-clefs de ce billet...
Papaveracea médicinale

Commentaires


Sylvain Pelletier   23/11/2017 09:24:26
Bonjour, super petit blog. Moi qui suis Poitevin vivant en IDF je recherche de la sauvage du Poitou de l'année à infuser comment je fais ? Je viens vous voir ? Votre bocal me fait de l'oeil.
Merci
Sylvain
Norb   23/11/2017 09:51:20
Bonjour Sylvain, aucune difficulté, l'Eschscholzia californica pousse bien dans les circonstances les plus extrêmes... Il suffit d'un sachet de graines jeté sur une partie pauvre de votre jardin (mais bien exposée), ou près de chez vous faute de jardin (l'Eschscholzia californica est une bonne candidate pour confectionner les célèbres "bombes à graines" en ville), elle se ressèmera toute seule par la suite. J'en avait semé il y a quatre ans dans une allée de graviers, plein soleil, j'ai un massif d'une dizaine de mètres aujourd'hui ;)

Ajouter un commentaire


La validation des commentaires se fait manuellement par l'administrateur du blog. La publication de votre commentaire se fera donc une fois que l'administrateur du blog l'aura accepté. Toutefois, si votre commentaire ne respecte pas les conditions d'utilisation ou s'il est considéré comme spam, il sera supprimé sans être publié.

Auteur
Email
 
(facultatif et caché)
Site web
 
(facultatif)
Message

Ico Valider


Infos blog

Sauvages du Poitou


MP  Mighty Productions
> Blogs
> Sauvages du Poitou
> Villes, chemins & terrains vagues
> Pavot de Californie, l'hypnotiseur
 
RSS       Mentions légales       Comms  Haut de la page  
◄ ►