Ico Cours de botanique joyeuse!
Ico Liste des Sauvages par noms
Ico Retrouver une Sauvage par l'image
Ico Villes, chemins & terrains vagues
Ico Prairies
Ico Haies & forêts
Ico Murs et rocailles
Ico Zone humide
Ico Grand banditisme (invasives)
Ico Rencontres et billets d'humeur

Vocabulaire de la botanique (2): nervures et feuilles composées

Date 20/07/2017
Ico Cours de botanique joyeuse!
Comms 5 commentaires

Les cours de botanique de Sauvages du Poitou!


Cet article fait suite au premier billet consacré aux mots de la botanique, «décrire les feuilles (1)». Nous avions, en première exploration, découvert le vocabulaire rocambolesque relatif aux feuilles simples. Pour rappel, une feuille se présente ainsi à nos yeux:


Sauvages du Poitou: la feuille


Regardons maintenant le dessin des nervures qui parcourent le limbe: on appelle nervure principale la nervure qui prolonge le pétiole (c'est généralement la plus épaisse). Les nervures qui s'y rattachent sont les nervures secondaires, celles qui se rattachent à ces dernières les nervures tertiaires, etc. Un peu comme un grand fleuve, ses rivières et leurs petits affluents! La comparaison est intéressante, car chez une plante, la sève élaborée (issue de la photosynthèse) prend sa source au niveau des feuilles avant de s'écouler vers le reste de la plante (à l'inverse de la sève brute qui prend sa source dans les racines pour monter vers la plante et les feuilles).


La géographie, c'est quand même plus simple avec une carte épinglée au mur!


Les nervures des feuilles, Sauvages du Poitou


Pennées: nervures secondaires opposées deux par deux, de chaque côté d'un axe (comme des arrêtes de poisson).

Palmées: nervures primaires bifurquant depuis un seul point, comme les doigts autour de la paume de la main.

Pédalées: deux nervures principales divergent depuis le bout du pétiole.

Parallèles: nervures orientées dans l'axe de la feuille, sans intersection.

Arquées: nervures secondaires arquées vers le sommet de la feuille.

Réticulées: nervures formant un réseau complexe.


Sur la base de cette carte (aux trésors?), partons dénicher les adjectifs qui en découlent, afin de décrire des feuilles toujours plus spectaculaires... Forcément, le vocabulaire aussi risque de devenir spectaculaire!

L'exercice devrait vous rappeler les briques de LEGO de notre enfance: les mots s'emboitent. Si la feuille présente des nervures pennées et des lobes peu marqués, on peut dire qu'elle est pennatilobée. Le même raisonnement avec une feuille aux nervures palmées aurait abouti à une feuille palmatilobée (palmée et lobée).

La botanique? Une partie de plaisir... Et de LEGO!

Ouvrons le coffre à jouets! Le début du mot décrit les nervures, comme vu précédemment:
Penna...: nervures pennées.
Palma...: nervures palmées.
Péda...: nervures pédalées.
La fin du mot décrit la nature et/ou l'amplitude du découpage de la feuille:
...lobée: feuille doucement lobée.
...fide: feuille découpée (environ jusqu'à la moitié du limbe).
...partite: feuille fortement découpée (au-delà de la moitié du limbe).
...sequée: feuille découpée jusqu'à la nervure principale (ou quasiment).
Ce qui nous donne par exemple (comme lors d'une partie de Scrabble, toutes les combinaisons sont possibles):

Les formes des feuilles, Sauvages du Poitou

Les feuilles au découpage le plus prononcé («-séquées») sont quasiment divisées en plusieurs parties séparées. Il suffirait de pousser le découpage d'un millimètre pour obtenir une feuille constituée de plus petites feuilles, distinctes les unes des autres (les «folioles»): une telle feuille est dite «composée». Notez qu'en pratique, ainsi que pour nombre d'auteurs respectables, feuille «-séquée» et feuille composée sont synonymes.


Notre carte des nervures est également utile pour comprendre le vocabulaire propre aux feuilles composées:


Feuilles composées, Sauvages du Poitou


Composée imparipennée : pennée et composée d'un nombre de folioles impair (présence d'une foliole au sommet).

Composée paripennée : pennée et composée d'un nombre de folioles pair (absence de foliole au sommet).

Composée pectinée : composée de fines lamelles disposées de part et d'autre de l'axe (comme un peigne).


Feuilles composées, Sauvages du Poitou


Composée palmée : composée de plusieurs folioles partant en éventail depuis le sommet du pétiole.

Composée trifoliée : composée de trois folioles (comme le célèbre Trèfle).

Composée pédalée : chaque foliole semble rattachée au petit pétiole (le pétiolule) du foliole précédent.


Ce n'est pas tout: une feuille composée pennée, dont chaque partie (ou foliole) est elle même composée de plusieurs petites parties (les foliolules), est dite bipennée (elle est pennée deux fois)... Et si les foliolules sont eux même composées? La feuille est tripennée!


Feuilles bipennées et tripennées, Sauvages du Poitou

Comment savoir s'il l'on observe plusieurs feuilles simples ou une seule feuille composée? C'est la présence ou non d'un petit bourgeon à la base du pétiole qui peut nous renseigner (munissez vous d'une loupe): à chaque feuille correspond un bourgeon (dont elle est issue). Si on trouve un bourgeon à l'origine de chaque feuille, il s'agit de plusieurs feuilles simples. Si pour plusieurs limbes distincts, on ne trouve qu'un seul bourgeon, c'est une seule et unique feuille composée.

Si vous êtes arrivé à ce point de l'article, vous méritez une récompense. Fermez les yeux (pas trop) et imaginez une feuille dont les nervures sont pennées, et dont les échancrures atteignent (ou presque) la nervure centrale. On pourrait donc dire qu'elle est pennatiséquée. Mais voilà, chaque partie dessinée par les échancrures est aussi découpée en de plus petites parties... Elles mêmes découpées en de minuscules parties... Holà, je crois qu'on tient un mot compte triple: tripennatiséquée!


Tripennatiséquée... Mot comptre triple!

Ne jouez jamais au Scrabble contre un botaniste!


Si vous avez compris le truc, vous pouvez explorer les guides botaniques en essayant de dessiner ou de traduire mentalement les descriptions en image. Reste à observer de plus près les particularités du pétiole et la disposition des feuilles sur la tige... Dans un prochain article! Car pour l'heure, je vous propose une promenade digestive...


Primula vulgaris, Primevère acaule, Poitiers bords de Boivre

Primevère acaule (Primula vulgaris): feuilles simples, inégalement denticulées, obovales (plus larges au sommet qu’à la base), à nervures réticulées.


Clematis vitalba, Clématite vigne blanche, Poitiers gare

Clematis vitalba, Clématite vigne blanche, Poitiers gare

La Clématite vigne blanche (Clematis vitalba) nous permet de rentrer en douceur dans le monde des feuilles composées, tout en révisant le vocabulaire étudié lors de l'article précédent : ses feuilles composées imparipennées affichent des folioles très polymorphes: ovales ou lancéolées, cordées ou non, entières, crénelées ou dentées... Une palette aussi variée que fournie!


Helleborus foetidus, Hellébore fétide, Poitiers bords de Boivre

Feuilles abracadabrantes d'une Sauvage qui ne l'est pas moins, l'Hellébore fétide (Helleborus foetidus): composées pédalées en 7 à 11 folioles lancéolées et dentées.


Vicia sativa, Vesce commune, Poitiers bords de Boivre

Vesce commune (Vicia sativa): feuilles composées paripennées en 6 à 10 paires de folioles légèrement tronquées ou échancrées. En réalité, la vrille au sommet de la feuille est aussi une foliole, même si elle est complètement transformée; c'est pourquoi on peut lire dans les ouvrages les plus tatillons que la feuille de la Vesce commune est... Imparipennée!


Phacelia tanacetifolia, Phacélie à feuilles de Tanaisie, Poitiers Chilvert

Phacélie à feuilles de Tanaisie (Phacelia tanacetifolia): feuilles deltoïdes, composées imparipennées en folioles eux mêmes pennatipartites.


Geranium robertianum, Herbe-à-Robert, Poitiers bords de Boivre

Herbe-à-Robert (Geranium robertianum): feuilles deltoïdes ou polygonales, palmatiséquées en 3 à 5 segments eux mêmes pennatifides. A ce stade, la gymnastique cérébrale commence à devenir diabolique pour les apprentis botanistes que nous sommes… Quoi de plus normal pour cette Sauvage surnommée «Fourchette du diable» (à cause des longues pointes qui terminent ses duo de fruits)?


Ne vous découragez pas si votre cerveau fume un peu: lorsqu'on compare les descriptions proposées dans les guides et les flores, on découvre qu'il n'existe pas une seule et unique bonne manière de décrire un végétal: tous les moyens sont bons! On fait comme on peut, avec le vocabulaire dont on dispose, l'objectif étant de rapprocher son discours au plus près de ce qui se présente à nous et surtout de réussir à se faire comprendre.


Sur ce, je vous souhaite d'agréables promenades botaniques... Entre deux victoires écrasantes au Scrabble!


D'autres leçons de botanique consacrées aux feuilles sur Sauvages du Poitou:

- Le vocabulaire de la botanique (1): feuilles simples

- Le vocabulaire de la botanique (3): pétiole et phyllotaxie


Pour aller plus loin:

- La feuille sur Wikipedia

- Les formes foliaires sur Wikipédia

- Description générale de la feuille sur le site des Jardins du Gué

- Vocabulaire illustré de la botanique par Maurice Reille


Référence bibliographique:

- La botanique redécouverte de Aline Raynal-Roques



Vous avez aimé ce billet ?

 

Vous aimerez peut être...
> Cours de botanique joyeuse!
> Vocabulaire de la botanique (1): feuilles simples
> Populage des marais, la Sauvage aux cent noms
> Vocabulaire de la botanique (6): inflorescences et capitules
> Vocabulaire de la botanique (5): fleurs irrégulières
 

Mot-clefs de ce billet...
botanique

Commentaires


Monna   27/01/2016 20:24:44
Génial ce blog! Je viens de le découvrir grâce à cet article. Merci pour ce beau boulot!
pascal   21/02/2016 22:08:41
Bravo pour ce travail !

Foliole : "une petite feuille" est plutôt décrit comme féminin ?

Or vous le mettez au masculin ? Quand le sexe s'en mêle ;-)
Sauvages du Poitou   21/02/2016 23:07:32
Merci Pascal, vous avez raison, foliole est un nom féminin! Rendons à Ève ce qui est à Ève, je corrige la coquille dans l'article sans tarder!
Francine   20/07/2017 18:57:34
Je suis en admiration devant la pédagogie de votre blog on ne s'y ennuie jamais un des meilleurs blogs de botanique à la portée de tous tout en restant très "botanique". Continuez on adore!
Un habitant de l'Ain (01120 pour être plus préci   25/07/2017 10:02:16
Bravo pour vos publications. Joli travail.
Cela mériterait d'être communiqué encore plus largement.
(Les écoles par exemple).

Ajouter un commentaire


La validation des commentaires se fait manuellement par l'administrateur du blog. La publication de votre commentaire se fera donc une fois que l'administrateur du blog l'aura accepté. Toutefois, si votre commentaire ne respecte pas les conditions d'utilisation ou s'il est considéré comme spam, il sera supprimé sans être publié.

Auteur
Email
 
(facultatif et caché)
Site web
 
(facultatif)
Message

Ico Valider


Infos blog

Sauvages du Poitou

Promo

Écoutez Sauvages du Poitou à la radio!

Blog membre du Café des sciences et de Kidi science



MP  Mighty Productions
> Blogs
> Sauvages du Poitou
> Cours de botanique joyeuse!
> Vocabulaire de la botanique (2): nervures et feuilles composées
 
RSS       Mentions légales       Comms  Haut de la page  
◄ ►