Ico Cours de botanique pour les indiens!
Ico Liste des Sauvages par noms
Ico Retrouver une Sauvage par l'image
Ico Vagabondes des chemins & terrains vagues
Ico Desperados des prairies & jardins
Ico Sauvages des haies & forêts
Ico Fugitives des murailles
Ico Pirates des bords d'eau
Ico Grand banditisme
Ico Le laboratoire du Shérif

Cerfeuil des bois, l'usual suspect

Date 31/05/2015
Ico Sauvages des haies & forêts
Comms 0 commentaire

Anthriscus sylvestris, Cerfeuil des bois, Buxerolles (86)


Anthriscus sylvestris (Cerfeuil des bois) appartient à la famille Apiaceae, appelée aussi Ombellifères, à cause de leurs inflorescences rayonnantes en forme d'ombrelle (on parle plutôt d'«ombelle» en botanique) des membres de ce groupe. Les Ombellifères offrent un défi de taille pour l'apprenti botaniste: un coup d’œil trop superficiel ne permet pas de les différencier; l'erreur n'est pourtant pas permise, car leur fratrie compte quelques Sauvages mortelles, dont la célèbre Conium maculatum, alias Grande ciguë.

- Comment vont les jumelles?
- Triplées.
- Triplées? Comme le temps passe vite!
(Brazil, Terry Gilliam)

Anthriscus sylvestris, Cerfeuil des bois, Poitiers bords de Boivre

Ombelle d'ombellules du Cerfeuil des bois, Poitiers bords de Boivre


Commençons donc par identifier quelques éléments qui distinguent Anthriscus sylvestris de ses consœurs: les feuilles  — légèrement odorantes au froissement  — sont très divisées. La tige est coriace, creuse et présente une section anguleuse. Tige et feuilles sont poilues à la base de la plante, mais glabres en hauteur.


Anthriscus sylvestris, Cerfeuil des bois, Poitiers bords de Boivre

Feuilles du Cerfeuil des bois: alternes, tripennatiséquées, avec une base engainante.


Les fruits (diakènes) sont aussi caractéristiques: allongés, cylindriques et lisses.


Anthriscus sylvestris, Cerfeuil des bois, Poitiers bords de Boivre

Diakènes du Cerfeuil des bois,

Poitiers bords de Boivre


Anthriscus sylvestris est vivace (annuelle ou bisannuelle dans des conditions moins favorables) et pousse (parfois à plus de 1m de hauteur) sur les sols de type forestiers, riches en matière organique végétale. Son feuillage apparait dès l'hiver sur les bords des chemins, puis ses fleurs à partir d'avril (c'est aussi un bon indice pour la reconnaitre: c'est bien souvent la première Ombellifère qu'on croise dans l'année). Les colonies peuvent être importantes, son couvert haut et précoce freinant considérablement la concurrence reléguée à l'ombre; ses rhizomes traçants et ses nombreuses semences assurent sa large expansion.


Anthriscus sylvestris, Cerfeuil des bois, Béceleuf (crédit photo: Olivier Degorce)

Sortie botanique avec Sauvages du Poitou et Amandine Geers au milieu des allées de Cerfeuil des bois: on apprend à distinguer les Sauvages comestibles des Sauvages toxiques! (Béceleuf, printemps 2017)


Voilà qui risque d'en étonner quelques uns: les jeunes feuilles d'Anthriscus sylvestris sont comestibles, consommées au Japon en soupe (attention, la racine en revanche est toxique, autrefois utilisée comme un dangereux abortif). Anthriscus sylvestris n'est que le parent sauvage d'une Ombellifère cultivée par l'homme: le Cerfeuil commun (Anthriscus cerefolium). Anthriscus sylvestris est pourtant souvent rangées parmi les toxiques, et c'est là une sage prudence: il convient d'adopter l'abstinence alimentaire avec les Ombellifères sauvages qui cachent dans leurs rangs quelques membres peu dissemblables des autres, mais pourtant mortels.


Anthriscus sylvestris, Cerfeuil des bois, Poitiers bords de Boivre

Racine (toxique) du Cerfeuil des bois, Poitiers bords de Boivre

C'est peut être avec Chaerophyllum temulum (Chérophylle penché ou Cerfeuil penché) que le risque de confusion est le plus grand. Ce dernier est toxique; il présente une allure et des feuilles quasi similaires, mais des ombelles penchées avant floraison et une tige pleine a section ronde, poilue de bas en haut.

Chaerophyllum temulum (g) et Anthriscus sylvestris (d)

Feuille du Cerfeuil penché (à gauche) et feuille du Cerfeuil des bois (à droite)


Anthriscus sylvestris, Sauvages du Poitou

Pour aller plus loin:

- Anthriscus sylvestris sur Tela-botanica

- Identification assistée par ordinateur


Anthriscus sylvestris, Cerfeuil des bois, Poitiers bords de Boivre

Fleurs du Cerfeuil des bois: 5 pétales (une constante chez les Apiaceae), légèrement inégaux à la périphérie des ombelles.



Vous avez aimé ce billet ?

 

Vous aimerez peut être...
> Grande Berce, l'herculéenne
> Cours de botanique pour les indiens
> Lierre terrestre, la plante médecine
> Vocabulaire de la botanique (6): inflorescences et capitules
> Familles de la flore française (Game of thrones et botanique, épisode 2)
 

Mot-clefs de ce billet...
Apiaceae Ombellifère comestible toxique

Commentaires


Aucun commentaire...


Ajouter un commentaire


La validation des commentaires se fait manuellement par l'administrateur du blog. La publication de votre commentaire se fera donc une fois que l'administrateur du blog l'aura accepté. Toutefois, si votre commentaire ne respecte pas les conditions d'utilisation ou s'il est considéré comme spam, il sera supprimé sans être publié.

Auteur
Email
 
(facultatif et caché)
Site web
 
(facultatif)
Message

Ico Valider


Infos blog

Sauvages du Poitou

Promo

Écoutez Sauvages du Poitou à la radio!

Blog membre du Café des sciences



MP  Mighty Productions
> Blogs
> Sauvages du Poitou
> Sauvages des haies & forêts
> Cerfeuil des bois, l'usual suspect
 
RSS       Mentions légales       Comms  Haut de la page  
◄ ►