Ico Cours de botanique joyeuse!
Ico Liste des Sauvages par noms
Ico Retrouver une Sauvage par l'image
Ico Villes, chemins & terrains vagues
Ico Prairies
Ico Haies & forêts
Ico Murs et rocailles
Ico Zone humide
Ico Grand banditisme (invasives)
Ico Bestioles
Ico Rencontres et billets d'humeur

Prairies
Tri  


1 ... 11 12 13 14
Joyeuses Pâquerettes!
Date 30/04/2015
Ico Prairies
Comms 1 commentaire

Bellis perennis, Pâquerette, Poitiers bords de Boivre

Capitule de la Pâquerette: joyeuses Pâques!


Bellis perennis (Pâquerette ou Margarite en poitevin-saintongeais) appartient à la famille Asteracea (dites Composées), dont tous les membres présentent une multitude de fleurs minuscules regroupées en un capitule (ici par exemple, le cœur jaune de Bellis perennis est composé de nombreuses fleurs jaunes miniatures en tube, entourées de fleurs blanches imitant la forme de pétales).


Bellis perennis, Pâquerette, Poitiers bords de Boivre

Jour de pluie: la Pâquerette refuse d'ouvrir les volets...


En latin, Bellis perennis est, littéralement, la beauté éternelle... Une référence à la vierge Marie; c'est la fleur de l’innocence. Les chrétiens aiment à raconter une histoire à son sujet: Un jour, Marie voulut consoler son fils Jésus qui s'était piqué avec une épine en lui offrant Bellis perennis. Une goutte de sang du christ tomba sur les pétales, laissant depuis à leur extrémité un léger ton rosé.

Tous les pays qui n'ont plus de légende seront condamnés à mourir de froid.
(La Quête de joie, Patrice de La Tour du Pin)

Bellis perennis, Pâquerette, Poitiers Chilvert

Bellis perennis, à jamais la plus belle! Poitiers quartier Chilvert


Bellis perennnis montre ses fleurs blanches toute l'année durant, en dehors des périodes de gel, mais son nom Pâquerette vient de ses floraisons particulièrement massives autour des fêtes de Pâques. Elle pousse sur tous les types de sols, jusqu'à 2200 mètres d'altitude. Le vent ressème spontanément ses fruits (cependant dépourvus de soies pour le vol, ils ne vont guère loin), pendant que la plante d'origine se propage grâce à ses stolons (elle est vivace).


La Sauvage supporte bien le piétinement; elle s’adapte aux tontes régulières, ses tiges florifères repoussant rapidement après le passage des tondeuses… Bref, la Sauvage est toute à son aise en compagnie de l’homme et l'affection est généralement réciproque.


Bellis perennis, Pâquerette, Buxerolles (86)

Fruits de la Pâquerette: des akènes dépourvus de soies (les plumes pour voler), plutôt rare chez les Astéracées...


Bellis perennis ferme ses fleurs à la tombée de la nuit, et s'ouvre avec l'apparition du soleil. Elle se ferme également lors des averses, voir légèrement avant selon la légende; elle permettrait ainsi d'annoncer les pluies juste avant l'arrivée de celles-ci, telle une grenouille météo!


Météo Pâquerette, Sauvages du Poitou!



Bellis perennis, Pâquerette, Poitiers quartier Chilvert

Jeunes feuilles spatulées disposées en «rosette»,

Pâquerettes, Poitiers quartier Chilvert


Bellis perennis est une comestible riche en calcium. Ses nombreuses propriétés médicinales sont connues depuis la renaissance: antalgique (en usage externe ou interne) au même titre de que la célèbre Arnica des montagnes (Arnica montana), ou encore remède contre l'hypertension (laisser infuser une cuillerée de fleurs fraîches ou séchées pour une tasse d'eau bouillante).


Bellis perennis, fleurs séchées

Note : pour la conservation de vos plantes séchées,

préférez les sacs en papier, ou percez quelques trous

sur le couvercle de vos bocaux.


Erigeron karvinskianus, Vergerette de Karvinski , Rochefort (17)

Une fausse jumelle: La Vergerette de Karvinski


La Vergerette de Karvinski (Erigeron karvinskianus), aussi surnommée Pâquerette des murailles, est une vivace rustique originaire du Mexique, cultivée dans les rocailles. Elle s’ensauvage peu à peu en France, quittant les jardins d’ornement pour vagabonder sur les trottoirs et les murs de nos cités. Si ses capitules ressemblent à ceux de la célèbre Pâquerette, ses tiges ramifiées dressent des feuilles très différentes, souvent trilobées.



Pour aller plus loin:

- Norb de Sauvages du Poitou raconte la Pâquerette au micro de France Bleu Poitou

- Identification assistée par ordinateur

- Bellis perrennis sur Tela-botanica


Melitaea cinxia sur Bellis perennis, Poitiers bords de Clain

La Mélitée du Plantain (Melitaea cinxia) devant son bol de Pâquerette au petit déjeuner

>Voir le billet et ses commentaires...
 

Luzerne tachetée, la riche étrangère
Date 29/04/2015
Ico Prairies
Comms 3 commentaires

Medicago arabica, Luzerne tachetée, Poitiers bords de Boivre

Luzerne tachetée, Poitiers bords de Boivre


Medicago arabica (Luzerne tachetée ou Jerzas — pour Luzerne ou Vesce — en poitevin-saintongeais) appartient à la famille Fabaceae (et plus précisément un membre de la sous famille des PapilionacéesPapilionaceae — dont les membres montrent des fleurs en forme de papillon, voir l'article complet sur le sujet).


Le nom Medicago renvoie à la Médie, une région d’Asie Mineure située au nord-ouest de l’Iran actuel, entre la mer Caspienne et le Golfe Persique, qui était habitée par les Mèdes pendant l'antiquité. Medicago arabica serait donc une étrangère originaire du bassin méditerranéen.

Medicago arabica, Sauvages du Poitou

Medicago arabica, Luzerne tachetée, Poitiers Chilvert

Fleurs de la Luzerne tachetée: une corolle jaune typique des «Papilionacés», formée d'un étendard au dessus, de deux ailes recourbées à gauche et à droite et d'une carène en bas.


Medicago arabica est une annuelle qui préfère les sols bien exposés, riches en matière organique (prairies alluviales) et en azote (bords de route et terres cultivées). Année après année, ses colonies semblent s'étendre de manière «circulaire», fleurissant dès le mois de mai, resemant généreusement ses gousses épineuses et spiralées, et dépérissant (curieusement) du centre vers la périphérie, un peu avant l'été.


Medicago arabica, gousses, Poitiers Chilvert

Fruits (gousses) de la Luzerne tachetée, Poitiers quartier Chilvert


Ses folioles (chaque feuille est constituée de trois parties distinctes ou folioles) sont souvent marquées en leur centre d'une tache noirâtre.


Medicago arabica, Luzerne tachetée, Dagneux (01)

Feuilles de la Luzerne tachetée: alternes, trifoliées, folioles obcordées, dentées au sommet.

Si l'habit du pauvre a des trous, celui du riche a souvent des taches!

(Proverbe français)

Comme toutes les légumineuses, Medicago arabica est riche, mais aussi généreuse: de petites boules blanches (nodosités) sur ses racines abritent des bactéries locataires. Ces dernières sont capables d'utiliser l'azote atmosphérique pour fabriquer des ressources qu'elles partagent volontiers avec la plante hôte. Medicago arabica est donc un bon engrais vert: une fois fauchée, elle laisse racines, nodosités et (surtout) parties aériennes comme autant de provisions d'azote dont profitent les plantes alentours.


Medicago arabica, nodosités, Poitiers Chilvert

Nodosités de la Luzerne tachetée, Poitiers quartier Chilvert


Medicago arabica fait un bon fourrage pour le bétail, mais comme bon nombre de légumineuses, est souvent considérée comme impropre à la consommation pour l'homme. Reste que vu son abondance, j'en glisse régulièrement quelques feuilles dans mes salades. Je ne m'en porte pas plus mal pour l'heure, mais je n'en suis guère devenu plus riche non plus!


Medicago arabica, Luzerne tachetée, Poitiers bords de Clain

Colonie de Luzerne tachetée, Poitiers bords de Clain


Pour aller plus loin:

- Identification assistée par ordinateur

- Medicago arabica sur Tela-botanica

>Voir le billet et ses commentaires...
 

Cardamine des prés, la piquante
Date 06/04/2015
Ico Zone humide
Comms 2 commentaires

Cardamine pratensis, Cardamine des prés, Saint Benoît (86)


Cardamine pratensis (Cardamine des prés) appartient à la famille Brassicacea (dites Crucifères), au même titre que sa petite sœur Cardamline hirsuta dont nous avons déjà parlé sur Sauvages du Poitou. Comme cette dernière, Cardamine pratensis produit de longs fruits (siliques) explosifs pour disperser ses graines; mais contrairement à Cardamine hirsuta, Cardamine pratensis est vivace (elle repousse chaque année depuis son court rhizome).


Cardamine pratensis, Cardamine des prés, Poitiers bords de Boivre

Cardamine des prés, Poitiers bords de Boivre


De plus, Cardamine pratensis possède l'étrange faculté  de pouvoir se multiplier à partir d'une de des feuilles de sa rosette (à sa base): une feuille en contact avec un sol humide développe un réseau racinaire tout le long de son pourtour, donnant naissance à un clone de la plante (reproduction végétative).


Cardamine pratensis, Cardamine des prés, Saint Benoît (86)

Feuilles inférieures de la Cardamine des prés, Saint Benoît (86)


Cardamine pratensis s'installe près des marais, des lacs, des rivières, dans les prairies humides; elle est le signe d'un sol gorgé d'eau et riche de matière organique. Ses grandes fleurs blanches, roses ou violettes (jusqu'à 2cm pour les pétales) se montrent très brièvement entre avril et mai.


Cardamine pratensis, Cardamine des prés,  Poitiers bords de Boivre

Grappes de fleurs de la Cardamine des prés, Poitiers bords de Boivre


Autrefois, on demandait aux enfants de ne jamais la cueillir, sous peine de se faire mordre par un reptile dans l'année à venir... C'était surtout le moyen d'inviter les plus jeunes à s'éloigner des zones humides où la belle prolifère. Derrière chaque légende se cache une bonne part de sagesse: j'ai pour ma part faillit perdre une basket dans la vase en voulant approcher la Sauvage pour la photographier!

Cardamine pratensis, Sauvages du Poitou


Bombylius major sur Cardamine pratensis, Poitiers bords de Boivre

A table avec le Grand Bombyle ! (Bombylius major sur Cardamine des prés, Poitiers bords de Boivre)


Cardamine pratensis est en réalité une comestible prisée (les cardamines étant parfois vendues sous le nom de Cressonnette sur les marchés poitevins), riche en vitamine C et en lipides; utilisée en condiment, elle apporte une délicieuse saveur piquante aux salades de printemps (les jeunes rosettes de feuilles à la base, cueillies juste avant floraison, sont les plus tendres).


Cardamine pratensis, Cardamine des prés, Poitiers bords de Clain

Fleurs de la Cardamine des prés: 4 pétales, 6 étamines libres autour d'un pistil surmonté d'un style unique au centre.



Le petit monde de Cardamine pratensis


C'est un bel après-midi d’avril, non loin de la grotte de Passelourdain à Saint Benoît (86). La nature peine à se réveiller mais déjà, les bords du Clain se parent ici et là de taches blanches ou parme. Blanches, pour les fleurs d’Alliaire; parme, pour la Cardamine des prés. Avril est le mois de notre Sauvage délicate! C’est donc aussi, par conséquent, le mois de la Cardamine en tant que plante-hôte d’un papillon qui exagère jusqu’à porter son nom: Anthocharis cardamines! Dit en français (et en plus poétique) : l’Aurore


Perdu dans ces considérations, je repère une belle station de Cardamines des prés, au milieu des Orties. Là, sans trop de surprise, un mâle d’Aurore flâne et butine notre Sauvage. J'avance pour lui tirer le portrait. Je déclenche, m’approche trop près, il s’envole. J’inspecte alors chaque tige de la belle Sauvage et trouve un œuf, sorte de micro-pâtisserie en forme de cannelé orange… Appétissant!


Oeuf d'Anthocharis cardamines sur Cardamine pratensis, Saint Benoît (86), crédit photo: Olivier Pouvreau

Approchez le nez de l'écran: avez-vous trouvé l'oeuf de Madame Aurore?


Mais question goût, notre papillon laisse à désirer. Que les Mésanges et autres Rouge-gorges m’écoutent bien: l’Aurore, aussi appétissante soit-elle, se gave de diverses Crucifères (pas seulement les Cardamines) à l’état larvaire. Autrement dit, elle aurait un goût amer... de moutarde!


Anthocharis cardamines sur Cardamine pratensis, Saint Benoît (86), crédit photo: Olivier Pouvreau

Monsieur Aurore sur Cardamine des prés, Saint Benoît (86)




Pour aller plus loin :

- Identification assistée par ordinateur

- Cardamine pratensis sur Tela-botanica


Anthocharis cardamines sur Cardamine pratensis, Saint Benoît (86), crédit photo: Olivier Pouvreau

Madame Aurore en train de pondre sur Cardamine des prés, Saint Benoît (86)


Cardamine pratensis, Cardamine des prés, Poitiers bords de Boivre

Cardamine des prés, la petite baigneuse!

>Voir le billet et ses commentaires...
 

1 ... 11 12 13 14

Infos blog

Sauvages du Poitou


MP  Mighty Productions
> Blogs
> Sauvages du Poitou
> Prairies
 
RSS       Mentions légales       Comms  Haut de la page